Focus Fed Africa : l'Afrique du Sud

Posté par Fed Africa dans Actualités Fed Africa
Le 16/03/2017
Focus Fed Africa : l'Afrique du Sud
Fed Africa poursuit sa tournée du continent africain, à la rencontre de ses clients, prospects et candidats ! C'est en Afrique du Sud que l'équipe a posé ses valises pour quelques jours le mois dernier. Retour en quelques lignes sur ce dernier déplacement.L’Afrique du Sud en bref : business et économieL’Afrique du Sud est un acteur économique phare sur le continent Africain. Le pays investit depui ...

Fed Africa en Afrique du Sud

Fed Africa poursuit sa tournée du continent africain, à la rencontre de ses clients, prospects et candidats !
C'est en Afrique du Sud que l'équipe a posé ses valises pour quelques jours le mois dernier.
Retour en quelques lignes sur ce dernier déplacement.

L’Afrique du Sud en bref : business et économie
L’Afrique du Sud est un acteur économique phare sur le continent Africain. Le pays investit depuis longtemps et continue d’investir en Afrique, mais aussi d’exporter et de développer des partenariats. Talonnée par le Maroc en passe de devenir le premier investisseur africain, il y a beaucoup de sièges régionaux basés en Afrique du Sud, notamment dans les secteurs de l’énergie, de l’industrie lourde et bancaire. On y ressent un fort dynamisme et développement du business. A écouter nos différents interlocuteurs (direction générale Afrique, direction RH Afrique, direction commerciale régionale), l’Afrique du Sud prospère davantage dans son business fait à l’extérieur du pays que sur son propre territoire.
L’Afrique du Sud est un pays dynamique avec une économie diversifiée mais malgré tout en perte de vitesse. Ses conflits politiques et sociaux ralentissent la croissance. Les investisseurs étrangers nous l’ont dit : ils sont davantage frileux, notamment à cause des problèmes actuels de gouvernance, et de phénomènes économiques. Nous pensons notamment à la dévaluation de la monnaie, au chômage élevé, aux mouvements de grèves répétés mais aussi à la chute du cours des matières premières.
En effet, le pays s’est longtemps reposé sur son activité minière qui a été très impactée par la crise mondiale du secteur.

Le Mining Indaba : un focus sur le secteur minier, entre crise et reprise
Le Mining Indaba, le salon annuel des mines d’Afrique a eu lieu à Cape Town en ce mois de février 2017.
Il rassemble tous les grands acteurs du secteur minier sur le continent, entreprises privées d’exploration et de production, les entreprises para minières et les ministères des pays. Au total, plus de 4000 participants sont venus échanger sur leurs activités, nous avons rencontré beaucoup de prospects et acteurs du secteur ouverts aux opportunités ; affichant un certain optimisme. Selon plusieurs orateurs et experts présents sur place, le cours des matières premières ne va pas repartir à la hausse tout de suite, il faut même s’attendre à quelques rechutes avant une réelle reprise. Toujours est-il que nos interlocuteurs sur le salon nous ont fait part de nouveaux projets en perspective, moins nombreux qu’il y a quelques années mais néanmoins très intéressants.

Les tendances du recrutement
Beaucoup d’entreprises font appel à des cabinets de recrutement pour les postes locaux, elles les sollicitent surtout pour des recrutements de masse, sur des postes non-cadres ou jeunes cadres.
En revanche, les grandes entreprises en Afrique du Sud développent de plus en plus leurs propres cellules de recrutement en interne, pour les postes top et middle management. A noter que cela reste pour le moment limité à la région sud-africaine et Afrique de l’Est, zone anglophone du continent.
Le marché du recrutement est relativement mature mais Fed Africa suscite l’intérêt d’un bon nombre d’entreprises. En effet, nous intervenons en Afrique du Sud notamment sur les recrutements de profils locaux, mais nous sommes le plus souvent sollicités sur deux types de recrutement :

  •  Les cadres francophones bilingues anglais, basés en Afrique de l’Ouest ou Afrique Centrale,
  • Les cadres de France ou d’Europe qu’il faut attirer en Afrique du Sud.

Encore une fois, la couverture de Fed Africa, sur tout le continent, et sur plusieurs langues reste un atout et une carte à jouer, même sur un marché du recrutement mature et concurrentiel. Ces entreprises à dimension continentale ont une forte culture de la proximité. Elles ont été plus enclines à échanger sur des problématiques de recrutement lorsqu’un consultant se déplace pour venir les voir. Elles envisagent des collaborations sur des segments de marché où la francophonie entre en jeu.

* * * * * * * * * * * * * * * *

Vous avez des questions ou des besoins en recrutement en Afrique ? Contactez nous directement par email à contact@fedafrica.com ou en nous précisant votre besoin via notre formulaire dédié : http://www.fedafrica.com/nous-confier-un-recrutement

* * * * * * * * * * * * * * * * *

Vous êtes à la recherche de nouvelles opportunités professionnelles ?
Consultez nos offres d'emploi en cliquant sur le lien suivant : http://www.fedafrica.com/nos-offres-demploi-0


Les commentaires
Encore aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
Poster votre commentaire