Les 5 villes d'Afrique où travailler en tant qu'expatrié

Posté par Fed Africa dans Nos conseils emploi
Le 11/06/2021
Les 5 villes d'Afrique où travailler en tant qu'expatrié
La crise sanitaire a eu un impact fort sur le marché de l’emploi. En fonction du pays et du secteur d’activité, trouver un poste peut s’avérer particulièrement compliqué, d’autant plus si l’on est expatrié. Mais des Français tentent le pari de l’étranger, et notamment de l’Afrique où des opportunités restent à saisir. Le cabinet américain Mercer a même publié un classement des villes où il fait bon vivre pour les expatriés et où il peut être plus simple de trouver un emploi. Port-Louis, Durban, Le Cap, Johannesbourg, Tunis : découvrez les 5 villes où travailler comme expatrié et les secteurs où il peut être intéressant de postuler.

1. Port-Louis

Port-Louis est la capitale économique et administrative de l’Île Maurice. Plus grande ville du pays, c’est aussi un port ouvert sur l’océan Indien. Si les étés sont chauds, l’hiver, vous bénéficierez en revanche d’une douceur agréable puisque les températures ne descendent que rarement sous les 18 °C.

Mais au-delà du confort de vie, Port-Louis offre de belles opportunités professionnelles aux expatriés. Avec un taux de chômage de 6,7 % en 2019 et une main d’œuvre globalement peu qualifiée, vous devriez pouvoir trouver un emploi sans trop de difficultés.

Les trois plus grands secteurs d’activité du pays restent, dans l’ordre, le BTP, les services financiers et l’hôtellerie. Port-Louis peut se montrer particulièrement intéressant pour un financier désireux de rejoindre une multinationale, par exemple. Le secteur informatique n’est pas en reste et continue de se développer, avec notamment la présence de grands groupes comme Microsoft ou Hewlett-Packard.

2. Durban

Trois villes d’Afrique du Sud se positionnent dans le quinté de tête du classement 2019 du cabinet Mercer, faisant du pays une belle terre d’accueil pour les expatriés souhaitant y trouver un emploi. Sur la côte est du pays, on retrouve Durban, accueillante région balnéaire au bord de l’océan Indien, et plus grand port d'importation et d'exportation du pays.

Pour les expatriés désireux de travailler en Afrique, les secteurs tertiaires, l'industrie, les services et le tourisme peuvent se montrer particulièrement intéressants. Il est à noter qu’à Durban, beaucoup d’expatriés sont embauché dans les domaines de l’ingénierie ou au sein de centres d'appels. Évidemment, une très bonne maîtrise de l’anglais est requise.

3. Le Cap

Autre ville d’Afrique du Sud où il fait bon vivre et où il peut être intéressant de vous établir en tant qu’expatrié : Le Cap, ou Cape Town, en anglais. Cette autre ville portuaire est située sur la côte ouest du pays. Là encore, une très bonne maîtrise de l’anglais sera nécessaire si vous souhaitez trouver un emploi sur place.

Mais dans quel secteur postuler ? L’industrie des médias et de la communication peuvent représenter une bonne opportunité pour des expatriés, tout comme les secteurs de l’information et de la finance, plus particulièrement en gestion d’actifs.

Enfin, comme dans de nombreuses villes africaines, le tourisme est un secteur d’activité où vous pouvez, en temps normal, postuler facilement. Mais la situation sanitaire, qui complique déjà la recherche d’emploi pour les expatriés, impacte directement les voyages et le tourisme.

> À lire aussi : 5 conseils pour mettre le cap sur l’Afrique

4. Johannesbourg

Si la capitale administrative d’Afrique du Sud est bien Pretoria, Johannesbourg est, elle, la capitale économique du pays, ainsi que la ville la plus peuplée. Dynamique et agréable à vivre, elle se présente comme un endroit riche en opportunités pour des expatriés désireux de trouver du travail en Afrique.

Alors, où postuler si vous décidez de poser vos bagages à Johannesbourg ? L’industrie et les services occupent une place importante dans la ville sud-africaine. De même, avec un bon CV et un anglais solide, vous devriez pouvoir saisir des opportunités dans les milieux de l’informatique, de l’immobilier, des transports, de la communication, voire de la santé. 

5. Tunis

Plus près de l’Hexagone, la capitale de la Tunisie s’inscrit parmi les villes africaines où il peut être intéressant de travailler en tant qu’expatrié. À Tunis, pas de barrière de la langue, ce qui simplifie grandement la recherche d’emploi, notamment pour les moins bilingues. Autre atout : un positionnement stratégique en bord de mer qui attire près d’un tiers des entreprises du pays.

De manière générale, lorsque la situation sanitaire ne complique pas la recherche d’emploi, les expatriés présents à Tunis se tournent vers les multinationales implantées dans la capitale. En fonction de votre profil, vous pourrez trouver du travail dans les secteurs de l’informatique, de l’aéronautique, dans la grande distribution ou dans l’agroalimentaire. De même, vous pouvez tenter votre chance dans le milieu des banques, de l’énergie, dans l’industrie du textile et, comme souvent, dans le tourisme.

> À lire aussi : Expatriation en temps de crise : quels impacts sur le travail ?


Groupe Fed vous conseille et vous accompagne…

Fed Africa accompagne les candidats en recherche d’emploi et les entreprises à la recherche de profils ciblés. Retrouvez toutes les offres d’emploi sur notre site.

Pour aller plus loin


Les commentaires
Encore aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
Poster votre commentaire